La Suisse est également présente à travers deux études respectivement consacrées aux pratiques de gestion de l’eau aux époques médiévale et moderne (M. Schmaedecke), ainsi qu’aux vestiges hydrauliques révélés par la prospection aérienne, notamment dans les zones lacustres (P. Nagy). La Basse-Autriche appara?t quant à elle par le truchement de ses étangs, de la fin du Moyen ?ge au xviiie siècle (H. Knittler). Trois communications concernent la Belgique pour laquelle sont abordés les usages de l’eau au sein des habitats, villages de pêcheurs c?tiers (R. Pieters) ou enclos domaniaux (R. vanessa bruno pas cher
Vanmechelen), ainsi que les méthodes d’irrigation des prés de fauche (P. Mignot, J. De Meulemeester). Cinq contributions concernent la Hongrie où sont particulièrement évoquées les pratiques de gestion de l’eau dans les campagnes médiévales et notamment l’importance des ressources tirées de la pêche et des marais par les communautés hongroises (M. Takács, M. Béres, M. Béres, é. Sac vanessa bruno toile pas cher Kelemen, I. Fazekas), tandis que deux études s’intéressent aux moulins flottants (T. Sabján) ou aux puits des villages médiévaux (A. Pálóczi-Horváth). à la France méridionale se rapportent trois articles dont deux consacrés à l’utilisation de l’eau dans les mines (M.-C. Bailly-Ma?tre, M. Sac longchamp jacquard
-C. Bailly-Ma?tre et T. Gonon), et un troisième à la gestion de l’eau dans les castra montagnards du Massif central du xe au xviie siècle (A. Durand et al.). L’occident musulman et le Maroc sont abordés à travers le prisme de la technologie hydraulique (A. Bazzana, P.
tudoulaile03 tudoulaile03
51-55, M
Aug 17, 2014