Post

Les Favoris Au Stade De Ligue

A l'exception Sac Celine de Mélanie Nop, Céline Massereau (CTC 36), Charlotte Couret et les frères Nayraguet (ASPTT) déjà qualifiés pour les régionaux en raison de leur classement, tous les jeunes tennismen du département étaient invités à participer au championnat de l'Indre. objectif avoué par tous : composter son ticket pour les régionaux qui se dérouleront à Blois, en mai et en juin, selon les catégories. « Cette compétition a débuté par deux phases de secteur. L'une en décembre et l'autre en février. Les joueurs classés en 3e série étaient quant à eux qualifiés d'office pour le tableau final. Ensuite, les parties du tableau final se sont toutes jouées au stade de ligue », commente Nathalie Danjon, responsable de la commission jeunes.
Arbitrées par des jeunes joueurs du comité, les finales se sont disputées mardi. Ces dernières ont Celine Classique parfois été accrochées à l'image de la rencontre qui opposait Loryne Devoulon (Argenton, 30/2) à Romane Joly (Le Poinçonnet, 30/2) dans la catégorie 11 ans. Finalement, au bout de trois sets et près de deux heures de jeu, l'Argentonnaise s'est imposée. Tout aussi disputée aura été la finale des 12 ans entre les deux sociétaires du CTC 36, Najoua Abakar (30/1) et Lise-Marie Franco (30/3). A l'arrivée, c'est Najoua qui l'emporte également en trois sets. Chez les garçons, la rencontre la plus accrochée mais aussi la plus spectaculaire a été celle qui a opposé Robin Anglès (ASPTT, 15/1) à Aurèle Garnier (Issoudun, 15/1). Dans la première manche, l'Issoldunois s'appuie sur son redoutable coup droit et mène rapidement 4-1. Seulement Robin, pensionnaire du pôle à Tours, ne baisse pas les bras. Le jeune castelroussin choisit alors de Celine Luggage rentrer davantage dans la balle. Plus agressif dans l'échange, Anglès prend progressivement le jeu à son compte et oblige son adversaire à prendre des risques en coup droit. Une tactique qui s'avère payante puisque Garnier arrose les bâches et s'incline lourdement lors des deux derniers sets (4-6, 6-1, 6-1). Ce tableau a aussi été marqué par les belles performances à 30 et 15/3 de Paul Saint (ASPTT, 30/1) qui ne s'est incliné qu'en demi-finale face à Garnier.
Cvitanovic ne fait qu'une bouchée de Chabenat
Pour le reste, toutes les autres finales ont été expédiées en deux sets. A l'image de celle tant attendee Sac Celine 2012 qui mettait aux prises Justin Cvitanovic (CTC 36, 4/6) à Clément Chabenat (CTC, 5/6) et qui n'aura pas tenu toutes ses promesses. La faute à Cvitanovic qui a donné une véritable leçon de tennis à son adversaire. Plus régulier au service et profitant de la moindre balle un peu courte pour conclure le point, le néo-castelroussin n'a pas laissé l'ombre d'une chance à son coéquipier Chabenat qui restait pourtant sur une victoire lors de leur dernière confrontation. En deux sets secs (6-0, 6-2) et moins d'une heure, Justin s'est imposé sans autre forme de Sac Chanel procès.
airjordan2010 airjordan2010 26-30, M May 10, 2012

Your Response

Cancel