..suite62 Le cache-sexe attire le regard pour interdire la vision de la chose qu’il recouvre. C’est dans l’instauration de la limite définie par le cache-sexe 150; de et sur l’irregardable 150;, à l’image de la feuille de vigne dont Adam se saisit lorsqu’il découvre sa nudité, que l’imaginaire parvient à contenir l’envahissement du réel (Didier-Weill, 1995, 200-203). Il restitue alors au sujet cette part d’invisibilité qui le soustrait au xA0;mauvais ?ilxA0;. Le voile, dans la gestalt imaginaire qu’elle dessine, détient ainsi la capacité de cantonner le pouvoir mortifère du réel. En soulignant ses contours, il fait appara?tre distinctement le réel dans sa limite. Polo black ralph lauren
Le sujet cesse donc d’être identifié à son propre cadavre, ce réel informe, lorsque le voile du cache-sexe a pu, au sein de la relation clinique, lui permettre d’accéder à cette part d’invisible de lui-même qui doit rester étrangère au xA0;mauvais ?ilxA0;, à l’image de l’infans qui se laissait dépérir.63 L’apposition du cache-chair qui, tel le cache-sexe, voilera l’irregardable et participera au retour de l’invisible, n’est autre que l’acte de parole du clinicien, que Mr M. viendra matérialiser, signifier, par sa coiffe. Son geste prend valeur d’acting out, au sens que lui donne R. Gori dans la continuité lacanienne (Lacan, 1962-63)[16][16] Voir, à ce propos, la différence qu’établit Lacan,... Sac vanessa bruno gris pas cher suitexA0;: xA0;Il n’existe que des acting-out de transfertxA0; (Gori, 1996, 97-102).64 Nous tirons un double enseignement clinique de l’acte de re-voilement de Mr M. D’une part, le sujet 150; et non le moi 150;, peut livrer bataille au réel grace au signifiant et à l’amour de transfert, ces deux postulats xA0;thérapeutiquesxA0; analytiques lacaniens, l’inconscient étant structuré comme un langage. D’autre part, cette lutte peut advenir autrement qu’au travers de l’exclusive verbalisation d’un vécu xA0;traumatogènexA0;. Elle nous permet d’élaborer nos interventions en réduisant les extrêmes fantasmatiques du xA0;tout direxA0;, ou d’une pratique interprétative débridée.65 L’interprétation, en effet, est une blessure narcissique pour le Moi, nous prévient Freud (Freud, 1914). Or, le br?lé, de ce point de vue, est d’ores et déjà affaibli. chemise homme ralph lauren
Ainsi, le clinicien doit-il s’appliquer à ne pas nuire au travail de reconstruction narcissique qui accompagne la rééducation cutanée, en venant détériorer, via une interprétation sauvage, la barrière pare-excitative par ailleurs fragilisée par la lésion. C’est, nous semble t-il, en ce sens que S. Freud (1910), confronté lors du développement de la psychanalyse, aux abus d’une technique interprétative xA0;sauvagexA0;, a mis l’accent sur l’effort du psychanalyste pour reconstruire l’histoire infantile et inconsciente du sujet, tentant par là-même de limiter cette véritable xA0;jouissancexA0; interprétative au sein de son mouvement.66 Conjointement à Freud, la praxis dite du re-voilement du réel telle que nous l’envisageons, nous para?t à même d’éviter l’écueil d’une interprétation sauvage, et non-intégrable par le sujet, comme de nous départir d’une injonction à verbaliser, ce qui par définition ne peut l’être. L’invisibilité prend le pas sur la transparencexA0;: le sujet n’est plus à nu.67 b) Le voile du symboliquexA0;: l’inou?68 Si Adam réélabore, à travers l’apparition du cache-sexe, une dimension d’invisibilité, c’est au travers de la parole de Dieu le père, lorsque celui-ci paradoxalement lui demande xA0;Où es-tuxA0;?xA0;. La part d’inou? qui le constitue lui est alors révéléexA0;: elle indique à Adam que Dieu présume un lieu dont il ne sait rien, et d’où sa parole peut advenir.
blesp15 blesp15
31-35, M
Aug 20, 2014