Vives, par un re-voilement du réel de la ChosexA0;: la profusion des signes, le sur-lignage, la sur-représentation de l’objet propre à l’esthétique baroque (fresque, autel…) ouvre sur son vide, son incomplétude, et procède ainsi au recouvrement artistique du réel (Vives, 1999, 27-44).41 Les effets thérapeutiques de cette intervention nous ramènent à la question du réel pensé en tant que limite, qui n’est autre que celle de la limite du Père réel, que nous avons esquissé préalablement. En effet, nous faisons l’hypothèse que notre parole a procédé au repositionnement du voile du fantasme sur le Père réel. De ce fait, exclu du symbolique langagier, imperméable à l’interprétation analytique au sein de la cure, ne tombant pas sous le coup de la dite, seul son revoilement, à l’image du manteau dont les fils de Noé le recouvre, est réalisablexA0;: xA0;Or, je tiens pour exclu qu’on analyse le Père réel, et pour meilleur le manteau de Noé quand le Père est imaginairexA0; (Lacan, 1973, 35). L’histoire biblique nous est connue (Paturet, 1993, 35)xA0;: Noé dont le nom signifie le repos, se couche nu après s’être enivré. Un de ses fils en profite pour regarder la nudité de son père et la raconter ensuite à ses frères. Ham, ayant surpris son père nu et endormi (donc impuissant dans l’exercice de la castration), est maudit. Trench burberry femme pas cher
Sem et Japhet seront bénis pour avoir couvert la nudité de leur père, sans l’avoir vue. Le sens de la parabole biblique proposé par M. Balmary est le suivant (Balmary, 1986, 142-144)xA0;: Noé révèle son sexe sans en avoir conscience, dévoilant le mystère de l’origine chez son fils, mystère qui ne doit ni se voir, ni se raconter. Ham, par rapport à son origine, occupe donc une place de xA0;voyeurxA0;, qui pervertit l’ordre des générations et défait sa filiationxA0;: le fils voit le père comme il a été vu lui-même, nu comme un vers, nu comme un nouveau-né.42 Ce n’est donc pas tant la faiblesse du père réel, soit l’ivresse de Noé, qui est ici, par voie divine, condamnée, mais la transgression d’un fils qui se risque à analyser le Père réel, en le dévêtissant du fantasme. Ses frères, quant à eux, ont la sagesse prescrite par Lacan, traduite par la théorie des n?uds borroméens, à savoir celle d’un imaginaire qui vient négativer le réel. En habillant le père, à l’image du fantasme qui recouvre le réel, les frères repositionnent l’écran du fantasme, qui voile mais ne dévoile pas le mystère des origines. Sac longchamp pliage moyen beige pas cher Le manteau de Noé est bien le tissu du fantasme.43 En revoilant la nudité du bios du corps, en recouvrant le Père réel par l’imaginaire du fantasme, le Père symbolique est sinon préservé, tout au moins maintenu à sa place symboligène. C’est pourquoi, les frères ne sont pas maudits (mal-dits), exclus de la filiation symbolique comme Ham. C’est dire que la Loi du Père, nécessairement mal-dite, ne se dissout pas dans la cuite de Noé. Elle est reconnue par les fils, et ce malgré son insuffisance, et maintient le repérage dans l’ordre généalogique.44 L’histoire biblique nous enseigne cecixA0;: quelque chose d’une vérité indicible et irreprésentable du réel, en tant qu’exclue de la scène des représentations, ne peut advenir à la symbolisation, et doit nécessairement rester voilée. De l’inter-dit du toucher à l’interdit de xA0;RéélisationxA0; 45 Si l’intervention, qui se distingue de l’injonction, s’avère opératoire, c’est parce qu’en provenant du tenant-lieu de l’Autre, le clinicien, elle est à même de rétablir la dimension de l’interdit (christique) du toucher (Noli me tangere), que Freud a réintroduit dans le dispositif de la cure analytique, suspendant tout échange tactile avec le patient, au profit du seul échange langagier. t shirt ralph lauren femme pas cher
Celui-ci se double d’un interdit visuelxA0;: il s’agit de savoir en renon?ant à voir (Anzieu, 1985, 139-140). Anzieu cite cette anecdote de Freud, à propos d’un enfant de trois ans qui, en proie à une peur du noir, invite sa tante à lui dire quelque chosexA0;; son manque de conviction l’amène à la réflexion suivantexA0;: xA0;Du moment que quelqu’un parle, il fait clairxA0; (Freud, 1905, 186). La parole du clinicien a ramené sur Mr M. la lumière qui éclaire le réel des ténèbres. Le signifiant vient au secours de l’image, d’un corps altéré par la br?lure, qui ne tient plus imaginairement le sujet[8][8] Lors d’un précédent travail (Cabassut, 2002, 191-208)..
nyers19 nyers19
22-25, M
Aug 20, 2014