L’objectif a été pleinement atteint dans un ouvrage dense et exemplaire par la rigueur de sa construction comme par la cohérence de la pensée qu’il fait vivre.49 Laurent FellerPierre Bauduin, La Première Normandie (xe-xie siècles). Sur les frontières de la haute NormandiexA0;: identité et construction d’une principauté, Caen, puc, 2004, 480 p.x00A0;30xA0;€. isbnxA0;: 284133145850 C’est à l’étude de la constitution progressive de la principauté normande et à la définition de ses frontières orientales que s’attache l’auteur dans ce qui est ici la publication remaniée de sa thèse de doctorat. Cette frontière, linéaire ou épaisse, est le fil conducteur de la recherche. Le plan est bati autour des problèmes de la ma?trise du territoire, mais l’étude aborde en réalité de nombreux autres domaines et envisage l’ensemble des aspects de la construction du duché de Normandie. lacoste pas cher
51 D’emblée Pierre Bauduin affirme l’insertion de l’histoire de la formation du duché de Normandie dans celle du monde franc (xA0;une affaire interne au royaume de FranciexA0;, p.x00A0;132) tout autant que dans celle de l’expansion vikingxA0;; la suite de l’ouvrage montre la pertinence de ce postulat. Les sources sont malheureusement peu nombreuses pour restituer cette histoire. Une confrontation patiente de l’ensemble des données fournies par celles-ci ainsi qu’une relecture des sources narratives – au premier rang desquelles l’histoire de la principauté sous ses quatre premiers princes de Dudon de Saint-Quentin, écrite à l’ombre du pouvoir et à la demande de Richard Ier –, permettent pourtant de reconstituer de manière novatrice l’histoire politique des deux premiers siècles du duché. On soulignera l’intérêt de l’analyse précise du vocabulaire de Dudon, la confrontation entre son récit et les autres sources narratives (Flodoard en particulier), la prise en compte des apports récents de l’anthropologie, courant dans lequel l’auteur se situe clairement.52 L’ouvrage aborde donc au premier chef les problèmes de pouvoirs et de structures politiques. La xA0;naissance de la NormandiexA0; s’inscrit dans l’évolution des dominations en Neustrie. Sac vanessa bruno gris pas cher La cession d’un territoire par Charles le Simple à Rollon en 911 est connue par un dipl?me de Charles le Simple de 918 pour l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés et par le récit de Flodoard selon lequel ce territoire constitué de pagi maritimes s’étend sur les deux rives de la Seine. Les informations fournies sur les acquisitions postérieures sont peu nombreusesxA0;: Flodoard mentionne le Bessin et le xA0;MainexA0; rattachés en 924, puis, en 933, le Cotentin et l’Avranchin acquis aux dépens des Bretons. Le récit de Dudon est clairement une constructionxA0;: pour cet auteur la Normandie s’est formée en un seul temps alors que le détail des événements montre le contraire. Il s’agit d’un message politique destiné à servir de version officielle à l’histoire de la Normandie (Pierre Bauduin évoque les xA0;enjeux de mémoirexA0;, p.x00A0;15).53 Alors que Richer et Flodoard parlent au xe siècle de xA0;terre des NormandsxA0;, Dudon emploie le premier le terme xA0;NormandiexA0; ou l’expression xA0;région normandexA0; de fa?on régulière. Dans les actes ducaux, le terme est mentionné à la même époque, ce qui, avec l’apparition du titre ducal, traduit vraisemblablement la volonté des princes d’affirmer l’existence d’une nouvelle entité territoriale. Sac vanessa bruno 2014 pas cher
Il s’agit d’une véritable xA0;invention de la NormandiexA0;. Cette construction est reconstituée grace à une analyse patiente des sources qui montre que la principauté s’est formée par cessions successives mais aussi à travers un contr?le progressif des zones de confins et une défense du territoire. La co?ncidence très imparfaite entre territoire normand et limites de pagi carolingiens – bien mal connues d’ailleurs – ou diocèses en plusieurs secteurs, incite à revenir sur la notion de frontière.54 L’auteur évoque ainsi la possible existence, à la fin du xe siècle, sur la basse Seine, d’une zone de repli pour les bandes scandinaves. Face aux menaces normande et bretonne, un grand commandement constitué d’un ensemble d’honores est confié à Robert le Fort en 852 tandis qu’à la fin du ixe siècle, est créée une marche de l’Oise tenue par la maison des Vermandois. Les liens entre Rollon et le monde franc sont indéniables. Son mariage avec Popa, d’origine franque, est bien antérieur à 911.
Mundell Mundell
31-35, F
Aug 19, 2014